LA PASTEQUE

La Pastèque et ses origines :

Elle serait originaire du Kalahari (désert africain), ou bien d’Afrique de l’Ouest ! La confusion est due à une erreur venant au moment des travaux menés par Carl Peter Thunberg (naturaliste suédois 1743-1828, surnommé le « Père de la botanique sud-africaine »). Ce qui est plus sûr, c’est que l’on retrouve des traces de plus de 5000 ans en Egypte.

La Pastèque est aussi appelée Melon d’eau, dû à son nom anglais « Watermelon ».

Et comme la Pastèque aime se faire belle, il y a la « Pastèque Fashion » ! non non, ce n’est pas une plaisanterie. Mais en fait, il s’agit plutôt d’une variété issue de croisement, (et non pas d’un événement autour de la pastèque dans toute sa splendeur), qui donne un fruit sans pépin (mais stérile). Il existe plus de 80 variétés de pastèque tout de même.

Il y a beaucoup à raconter sur la Pastèque :

Après la guerre de Sécession, le fruit est devenu le symbole de la liberté pour les afro-américains.

L’Oklahoma, a voté 1 loi, déclarant la pastèque comme son légume officiel, par rapport à l’organisation dans un de ses villages, tous les ans, d’un festival de la pastèque. La pastèque est un fruit pour les uns, un légume pour les autres.

Dans le milieu du spectacle, le terme « pastèque », désigne 1 tâche fastidieuse à accomplir. Je vous garde une ou deux “pépite-pastèque” pour la fin.

Ses bienfaits en règle générale :

La pastèque est composée à + de 90% d’eau ! Elle dispose alors de grandes propriétés hydratantes. Elle est également très faible en matière grasse, et ne contient pas de cholestérol. Un élément important que dispose la pastèque, est la citrulline (acide aminé).

La citrulline sert à synthétiser un autre acide aminé important, l’arginine. L’arginine quant à elle joue un rôle clé dans la division cellulaire. Dans la cicatrisation, et dans l’élimination de l’ammoniaque (joue un rôle important pour le PH, mais toxique. L’ammoniaque est transformé en urée, par le foie, et doit être rapidement éliminé. Sa toxicité peut affecter des organes, dont le cerveau).

Enfin la pastèque est riche en Antioxydants, source de lycopène, bêta-carotène, Vitamines C (dans les pépins qui sont comestibles), B1, B6, A entre autres. Il es recommandé de ne pas trop manger de pépins de pastèque, car ils peuvent participer à la prise de poids (en consommation excessive).

Les innombrables raisons de manger de la pastèque plus souvent :

  • Participe à l’hydratation du corps en règle générale, grâce à sa haute teneur en eau (+ de 90% d’eau), mais aussi à l’hydratation de la peau.
  • Ses antioxydants jouent également un rôle dans la santé de la peau.
  • Toujours eux, les antioxydants, ils luttent contre les cancers, notamment celui de la prostate.
  • Et pour finir avec les antioxydants, ils luttent contre les maladies cardio-vasculaires. Alors oui, lorsque l’on sait cela, on protège son cœur, grâce à la pastèque.
  • Modérateur d’appétit, elle procure une sensation de satiété, commencer vos repas par la pastèque participera ainsi, à manger moins.
  • Les femmes enceintes devraient consommées de la pastèque souvent (au moins pendant le 1er trimestre de leur grossesse), car elle contient de l’Acide Folique ! Il s’agit d’un composant nutritionnel important, nécessaire à la constitution du système nerveux du fœtus, il protège le futur bébé des malformations de la moelle épinière.
  • La pastèque contient des stéroïdes naturelles, ce qui permet de diminuer et traiter les douleurs musculaires ! Intéressante pour le sportif, la pastèque, réduit la fréquence cardiaque des sportifs grâce à la transformation dans le corps de l’arginine.
  • Elle favorise la circulation sanguine et dilate les vaisseaux sanguins.
  • Toujours pour aider les sportifs, manger de la pastèque peut éviter les crampes (Vit B6), il est donc conseillé d’en manger avant une séance de sport. Elle lutte également contre la fatigue musculaire.
  • Grâce à son effet diurétique, elle permet de lutter contre la rétention d’eau et participe à lutter contre le gonflement des jambes.

Vous l’aurez compris, la pastèque est bénéfique pour le cœur, le futur bébé, les sportifs, pour votre ligne, pour votre peau et votre beauté, … il est difficile de résister à la pastèque tant elle est bénéfique pour notre santé.

Petits avertissements :

les personnes allergiques au pollen, peuvent être sensibles au syndrome d’allergie orale. Il s’agit d’une réaction allergique provoquant : démangeaisons, sensations de brulure à la bouche, aux lèvres, dans la gorge, pendant quelques minutes. A répétitions ou pas. Quoiqu’il en soit, afin d’en connaitre les causes et pourvoir y remédier, il convient de consulter un spécialiste.

Le plus problématique avec la pastèque est les personnes atteintent d’Hyperargininémie. Il s’agit d’une maladie génétique rare, mais qui peut conduire à des dommages neurologiques assez grave. Ces personnes devront impérativement limiter leur consommation de pastèque, et suivre les recommandations de leur médecin.

Comment se mange la pastèque ?

Fraîche et découpée en tranches, en salade de fruits ou en salade sucrée-salée, en jus de pastèque ou dans des jus de fruits, en brochettes avec un assortiment de fruits, féta …, en sorbet et même en confiture.

Et la cosmétique dans tout cela ?

Il existe de l’huile de pastèque, très agréable, elle sèche rapidement. Elle diminue les poches sous les yeux. Son pouvoir hydratant lutte contre les rides et ridules.

Conseils pour tous vos fruits et légumes :

Acheter des produits bio de préférence, et pensez à faire vos jus à la demande. Plus vite les jus de fruits et légumes sont consommés, plus vous pourrez profiter de tous ses bienfaits. Un blender fera l’affaire, une centrifugeuse c’est mieux, mais le top c’est l’extracteur de jus qui garde toutes les propriétés des fruits et légumes.

Petite conclusion contemporaine :

Je vous l’avais promis en début d’article, il me reste quelques “pépites-pastèque” à vous révéler sur notre fruit.

Savez-vous qu’au Portugal le nom de pastèque est donné comme sobriquet à un groupe politique ? En effet, il s’agit de la coalition démocratique unitaire, qui réunit les écologistes et les communistes. Ce groupe à hérité de ce nom pour : Vert dehors et Rouge dedans. Original !

Et pour finir, connaissez-vous les pastèques cubiques  ? Si si, elles existent ! Il s’agit d’une « invention japonaise », qui consiste à faire pousser les pastèques dans des cubes en plastique, qui leur donnent alors cette apparence. Elles ne sont pas comestibles (cueillies trop tôt), elles sont destinées uniquement à la décoration ! Par-contre pendant la période de « Ochengen », qui est une tradition d’échanges de cadeaux en juillet, la pastèque cubique est très populaire. Le seul hic, est que cette excentricité, est très onéreuse.

Nous avons fait le tour des bienfaits et petites histoires de la pastèque, mais il y a encore beaucoup à dire. J’attend vos commentaires 😉 et pourquoi pas vos clichés de pastèques cubiques !!!

Si j'aime un article, je le partage ;) et vous ?
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comments

  1. J’ai beaucoup voyagé et je savais qu’il existe plusieurs variétés de pastèques … mais 80 !! non. Et puis j’adore les japonais avec leur pastèque carrée 🙂

    • Bonsoir, merci pour ton retour. Les Japonais sont excellents en invention, une imagination du futur ! Et pour rester sur le contient asiatique, ce sont les chinois les 1er producteurs, avec + des 2/3 des pastèques de la planète !

  2. Encore un super article ! j’en lis autant que je peux…concernant la pastèque, c’est l’emblème de mes vidéo (le petit logo) car j’adore son look et sa fraicheur. Je ne savais pas qu’on ne pouvais manger les pastèques cubiques, je n’ai jamais essayé remarque…

    • Merci beaucoup pour ton commentaire. Apparemment, certains russes la mangeraient, mais comme je n’en connais pas personnellement, je ne peux pas vérifier. Surtout que ce n’est pas tout le monde qui connait la pastèque cubique. Moi j’aime ce contraste visuel de rouge et de vert. Et puis de la pastèque bien fraîche, ça se mange sans faim, ça désaltère tellement. J’ai fait le tour de ton site, et demain, je vais faire découvrir à ma fille ton article sur les feuilles qui changent de couleur en automne. Un phénomène qu’elle adore !

Laisser un commentaire