L’AUBERGINE

D’où vient ce légume ?

Le terme aubergine apparu en 1750 vient du catalan emprunté à l’arabe Al-Badinjân. L’aubergine est domestiquée en Inde environ 500 ans avant notre ère. Il se peut que son ancêtre vienne d’Afrique. En 500 avant notre ère, un traité chinois mentionnait qu’elle viendrait d’Inde, de Birmanie ou de Chine.

Entre le 8e et le 11e siècle elle est introduite en Espagne, qui l’apprécie rapidement. Contrairement au reste de l’Europe qui s’en méfie, ceci au fait qu’elle ressemble à d’autres plantes (comme la mandragore, la datura, ou la belladone) toxiques ; on l’accusera même de rendre fou les gens !

Le monde arabe découvrit ce légume au 9e siècle, qui en fait un légume indispensable dans sa cuisine, surnommant même un de ces plat à base d’aubergine : le caviar du pauvre ! Elle fait référence à l’été, et elle est très présente dans la cuisine méditerranéenne. Malgré tout, les chinois sont les plus grands mangeurs d’aubergine. Quant à nous français, nous l’avons découvert qu’au 15ème siècle !

Quelques variétés :

Il existe des aubergines de toutes tailles, de très petites à très grandes. De même pour les couleurs, on est habitué à l’aubergine pourpre (la violette), on connaît la blanche, et la verte. Mais il y a aussi des aubergines jaune, orange, etc … Ainsi sur nos marchés, nous trouvons, la Lucina, la Black Pearl, la Monarca, …

Ses bienfaits en règle générale :

Riche en antioxydants, elle est connue pour aider et prévenir les maladies cardiaques et lutter contre les cancers. Également riche en fibres elle facilite la digestion, permet la bonne santé du colon et du foie. Mais ce n’est pas tout, …

De “Vraies” bonnes raisons de manger de l’aubergine :

l’aubergine contient beaucoup de vitamines et minéraux, tel que : la vitamine C, la vitamine K, la vitamine B6, la thiamine, la niacine, le magnésium, le manganèse, le phosphore, le cuivre, des fibres, de l’acide folique, du potassium … Un vrai cocktail vitaminé, riche en minéraux à elle toute seule.

La haute teneur en fibres de l’aubergine permet de maintenir une excellente santé gastro-intestinale, participe à la bonne digestion.

Les fibres permettent également la bonne santé cardiaque, diminuent la quantité de cholestérol absorbé par l’organisme, et permettant ainsi grâce au travail de la digestion de l’éliminer naturellement.

Les antioxydants (ici manganèse) permettent de lutter contre les cancers et d’autres infections, préservant ainsi la bonne santé générale de votre corps.

L’aubergine n’est pas seulement jolie à regarder de part sa couleur. Ses composés végétaux naturels, qui créés cette magnifique teinte brillante, réduisent l’ostéoporose, et participent à des os plus solides. La santé globale des os, est assurée par la présence en plus de fer et de calcium.

Manger des aliments riches en fer, comme l’aubergine, peut aider à lutter contre l’anémie. Mais consommer la peau, prévient également l’accumulation de fer, et neutralise les radicaux libres, grâce à la nasunine.

La nasunine, a également un effet protecteur sur les lipides, dans les membranes des cellules cérébrales.

L’aubergine est riche en produits chimiques naturels appelés : phytonutriments, connus pour améliorer la santé mentale ; en augmentant le flux sanguin de tout le corps, et donc jusqu’au cerveau ! En lui fournissant plus de sang, les phytonutriments aide à stimuler la mémoire.

L’acide folique, est importante pour les cellules à renouvellement rapide, (les globules par exemple). Pour une femme enceinte, manger 250 grammes d’aubergine (à peu près une aubergine de taille moyenne), fournira environ 1/5ème des besoins en acide folique, vitamine essentielle lors du développement du foetus.

Petit Avertissement :

L’aubergine famille des solanacées (comme la pomme de terre) contient donc de la solanine qui est toxique. En petite quantité cela est inoffensif pour les adultes, mais il est conseillé de ne pas trop en donner aux nourrissons (pas avant 6 mois), où jeunes enfants.

La solanine est liée à la chlorophylle, il est préférable alors de manger le légume à peine mûr, car plus elle mûrie plus son goût sera acre, amer. L’aubergine a une forte teneur en histamine surtout les pépins et la peau, qui pourraient avoir les mêmes effets, que les effets dus à l’urticaire. Il est possible aussi d’avoir des cas d’allergies croisées avec d’autres solanacées, mais également aussi avec le café et le latex !

Comment consommer l’Aubergine ?

En purée,

La ratatouille !

La caponata,

Frit en beignet, grillé au four ou barbecue,

Farcie, de légumes, viande, fromages, …

Dans les currys,

La fameuse Moussaka !

En gratin,

En escalivada (un plat catalan)

En zaalouk, plat du Maghreb surtout au Maroc, …

La particularité de l’aubergine est qu’elle ne se consomme pas crue. Froide oui, mais systématiquement cuite au préalable. Par contre, il est inutile de peler l’aubergine.

Comment conserver l’Aubergine ?

L’aubergine aime être consommée rapidement ; et même placée dans le bac de votre réfrigérateur, elle se conservera de quelques jours à 2 semaines au plus, en règle générale.

Veuillez à toujours choisir vos aubergines fermes, avec une peau lisse. Elles doivent avoir une belle couleur brillante. Et de préférence petite.

Il est possible de la congeler, en la coupant en rondelles (ou cubes) en les faisant blanchir, et en la congelant aussitôt. Ainsi vous pourrez la conserver plus longtemps. Surtout si vous disposez de votre propre jardin et que cette année vous avez été bien fourni en aubergines.

Terminons avec 1 petite anecdote :

Les Turcs se ventent d’avoir créé 1000 recettes autour de l’aubergine, permettant de la mettre en valeur, rien que cela !

Si j'aime un article, je le partage ;) et vous ?
  •  
  •  
  •  
  •  

12 Comments

    • Bonjour Sophie, merci pour ton commentaire.
      Et oui, on arrive en fin de saison des aubergines. Contente de t’avoir appris des choses sur ce légume, si je creuse encore je pourrais compléter l’article pour le début de saison prochain et t’apprendre de nouvelles choses.

  1. Bonjour Sophie. Merci pour cet article. C’est un légume que je consomme très souvent. Ma recette préféré est de couper l’aubergine en 2, cisailler l’intérieur en forme de carré, y introduire des petits dès d’ails à l’intérieur ainsi que de l’huile d’olive. Je saupoudre le tout de curry. Environ 25-30 min au four 220°C et c’est un régale en plus d’être healthy.

  2. J’adore l’aubergine et j’en mange toute l’année sauté, frite ou au four … Ton article est très interessant car j’ai découvert l’histoire derrière l’histoire. A bientôt de lire tes prochains articles.

    • Merci beaucoup pour ton article et merci également d’être au RDV c’est sympa et motivant.
      Et oui, il y a toujours quelques choses d’intéressant à raconter derrière chaque Fruits et Légumes !

  3. Merci pour cet article. Un peu surprise de voir qu’il est recommandé de le consommer cuit parceque nous le consommons plutôt crû..!! J’espère que ça na pas d’effet negatif

    • Bonjour Carine,
      votre message était dans les indésirables ! Et passé à la trappe. Merci pour votre commentaire. A ma connaissance, on ne mange pas l’aubergine crue. Les effets indésirables peuvent-être des maux de têtes, et peut-être des douleurs à l’estomac. Moi je la mange chaude ou froide, mais toujours cuite, donc je ne peux pas vous confirmer si effectivement cela est systématique.

    • Merci beaucoup, moi je n’arrive pas à me décider sur ce que je préfère, mais Zaalouk j’aime beaucoup. La moussaka également !

Laisser un commentaire